Montagne et spiritualité chrétienne en Haute Maurienne

Du 25 au 30 juillet 2016, Sentiers d’en-Haut s’est associé à l’organisation d’une retraite spirituelle organisée par le Centre Saint Hugues de Biviers, association catholique d’obédience jésuite dont le siège se trouve près de Grenoble. Il s’agissait d’encadrer 5 randonnées « en étoile » à la journée en Haute Maurienne, le « camp de base » se trouvant à Villarodin près de Modane. La marche et la contemplation des paysages devaient être le cadre de la démarche spirituelle des participants et des temps de méditation qui leur étaient proposés.

P1110233

Le groupe est d’abord monté au Lac de la Partie, au-dessus du refuge de l’Orgère (Vanoise). Le lendemain, il est allé explorer le vallon de Savine, dans le massif d’Ambin. Ensuite, retour en Vanoise avec une excursion au-dessus d’Aussois, en direction du Lac du Génépy. Puis, direction les lacs et le col de Lanserlia, au-dessus de Termignon, depuis le parking de Bellecombe. Et pour finir, une marche dans la vallée d’Ambin depuis le parking de Maroqua. Chaque jour, nous avons marché environ 5 ou 6 heures et gravi entre 500 et 600 mètres de dénivelé positifs. Les sorties, en partie faites en silence, étaient ponctuées de temps de prière autour de textes souvent bibliques.

P1110256

Nous avons pu profiter de paysages sublimes, d’autant plus que la météo a été de plus en plus clémente pendant la semaine. L’implication dans cette retraite, associant marche et prière, a permis à Sentiers d’en-Haut de réaliser un de ses objectifs : emmener en montagne, sur des itinéraires présentant un grand intérêt paysager, des personnes pour lesquelles la randonnée pouvait apporter un bienfait personnel. Ici, ces retraitants en quête spirituelle, traversant pour certains des moments difficiles, ont bénéficié d’un cadre qui, espérons-le, a pu faciliter leur recherche et leur prière.  La deuxième journée, par exemple, dont le thème portait sur la Création, se prêtait particulièrement bien à cette démarche conciliant montagne et spiritualité.

P1110290

Ce fut donc une magnifique semaine, au milieu de paysages somptueux et avec un groupe très sympathique.

Vignette edelweiss

Une rando de héros dans le massif de Belledonne !

Trois jours (du 18 au 20 juillet 2016), trois marcheurs et leur Accompagnateur, et un gros défi : traverser le nord de la chaîne de Belledonne, des environs du col du Grand Cucheron (la Jasse) au pont de la Grande Valloire (près de Fond-de-France). Il s’agissait de rester au plus près de la crête faîtière et de ses majestueux sommets dépassant pour la plupart les 2500 mètres d’altitude. Hors des sentiers battus, et même des sentiers tout court, ce parcours exigeait de l’endurance d’autant que le groupe était totalement en autonomie : liberté appréciable mais impliquant de gros sacs bien lourds !

P1110109

Tout au long de la traversée, au prix d’efforts soutenus, Belledonne  a révélé sous un soleil splendide ses multiples visages : là des alpages verdoyants, ailleurs (et le plus souvent) un univers minéral et parsemé de névés où l’on se croirait en haute montagne, là encore d’abruptes forêts d’épicéas.

P1110117   P1110204

De splendides paysages ont agrémenté ce périple.

P1110136                                    P1110180

Mais surtout, il y a eu un super groupe  qui a donné le meilleur de lui-même tout en faisant preuve des qualités du montagnard : adapter l’itinéraire en fonction du terrain et du groupe, trouver son cheminement en respectant scrupuleusement les règles et les techniques de sécurité, s’entraider dans les difficultés, observer l’environnement et le respecter… tout cela dans une bonne humeur bien appréciable !

P1110210                                      P1110151

Quelques travaux pratiques ont été nécessaires pour faire face à de petits incidents de matériel…

P1110220

Et comme une bonne rando se termine autour d’un verre, nos randonneurs se sont volontiers pliés à cette noble tradition.

P1110222

Bref, voilà une rando dont ils ont été les héros !

Une rando pas comme les autres dans les Monts du Lyonnais

Le dimanche 26 juin 2016 après-midi, deux familles se sont lancées à la recherche d’un trésor caché quelque part à proximité du Col de la Luère. Avec carte et boussole, nos aventuriers sont allés de point en point en résolvant des énigmes et en lisant la carte… jusqu’au trésor final !

Parfois hors des chemins principaux, voire en pleine forêt, le parcours a permis aux participants d’observer la nature et d’apprendre quelques secrets des milieux forestiers de moyenne montagne. Dans ce lieu chargé d’Histoire, le patrimoine n’a pas non plus été oublié…

Pour les petits mais aussi pour les grands, cette demi-journée a été un vrai moment plein de bonne humeur et de découvertes. Merci au magasin Nature et Découverte de la Part-Dieu d’avoir accepté  de prévoir cette sortie dans leur programme.

P1100978 P1100962

 

Le site de Sentiers d’en-Haut se relooke !

Sentiers d’en-Haut possède désormais un site tout neuf pour mieux vous proposer ses activités et vous inviter à la montagne ! Plus attrayant, plus évolutif et permettant à tout visiteur qui le souhaite de recevoir une newsletter, ce nouveau site n’attend que votre visite !

Un grand merci à Vincent Fontanella qui a assuré la mise en place technique de ce bel outil.

Pascal Darcel

P1060526