Montagne et spiritualité ignacienne en Haute Maurienne

IMG_2867Pour la troisième année consécutive, Sentiers d’en-Haut a participé à l’organisation d’une semaine de recueillement et de marche au-dessus de Modane et de ses environs, entre le 14 et le 21 juillet 2018. A l’initiative du Centre ignacien Saint Hugues de Biviers, cette retraite associait des randonnées à la journée et de nombreux moments de prière, souvent en silence. Le rôle de Sentiers d’en-Haut a été de concevoir et d’encadrer les sorties, d’autres intervenants se chargeant de l’aspect spirituel.

Ainsi, le premier jour, c’est au-dessus de Bramans que nous sommes allés marcher, en atteignant le Col du Petit Mont Cenis depuis le refuge du Suffet. Le lendemain, direction Plan d’Amont (Vanoise), au-dessus d’Aussois, pour explorer le magnifique sentier qui grimpe au refuge de la Dent Parrachée (avec quelques névés) et au-delà, en direction du lac du Génépi. Ensuite, cap plus au sud au-dessus de la station de Val Fréjus, avec le col de la Roue où passe la frontière avec l’Italie. Le quatrième jour, par un temps magnifique, nous avons tenté et réussi l’ascension de la Pointe de Lanserlia, en Vanoise et à presque 3000 m d’altitude, face à la Grande Casse, aux Glaciers de la Vanoise et au-dessus de lacs allant du vert émeraude au bleu turquoise. Le lendemain, retour au-dessus de Bramans avec une randonnée au-dessus de Saint Pierre d’Extravache qui nous a permis de rejoindre le Plan de la Chasse, superbe alpage suspendu dominant de charmants chalets. Enfin, nous avons terminé cette belle semaine par une randonnée à la Chapelle Sainte Anne, face aux Forts de l’Esseillon que nous avons pu admirer entre deux lacets particulièrement raides et panoramiques ! Chaque soir, nous revenions à notre « camp de base » : l’ancien presbytère de Villarodin, restauré et équipé par les soins de deux membres de l’association Saint Hugues de Biviers.

IMG_2824 IMG_2837 IMG_2843 IMG_2864 IMG_2873 IMG_2880 IMG_2904 IMG_2918 IMG_2956 IMG_2954

Parce que Sentiers d’en-Haut a à cœur d’emmener en montagne tout type de public pour lequel la randonnée peut apporter un bienfait particulier, l’encadrement « montagne » de cette retraite a une fois de plus été une réussite : non seulement la météo a été très clémente mais surtout, le groupe était idéal par son enthousiasme, son rythme de marche et la profondeur de ce qu’il était venu chercher là-haut, en Maurienne. La marche, de surcroît dans des paysages fabuleux, n’est-elle pas l’alliée des mouvements de l’esprit, du cœur et de l’âme ? Gageons que cette belle expérience pourra se reproduire encore souvent !

IMG_2922 IMG_2929 IMG_2937

 

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *