Une belle virée au Nivolet

IMG_4336Ce dimanche 17 mars, Sentiers d’en-haut a emmené 8 marcheurs du Club Alain Sport et de la SPES sur les pentes du Nivolet, depuis la station de La Féclaz (Savoie). Au menu : marche en orientation, beaux panoramas et retour au car juste au moment où la pluie (puis rapidement la neige) se sont abattus sur les Bauges.

Une nouvelle fois, les participants (maintenant bien débrouillés) ont été invités à lire la carte, manier la boussole et viser des repères (dans une forêt où tous les arbres se ressemblaient). Il a fallu parfois aussi zigzaguer entre des lapiaz plus ou moins recouverts et des petites barres rocheuses traîtres à franchir. Mais la récompense était bien là, à la croix, avec un vue superbe.

IMG_4330 IMG_4328 IMG_4323 IMG_4322 IMG_4313

Après le pique-nique à l’écart du monde, retour par le sentier tracé et sans problème du Sire. Après avoir rendu visite à Lunerus, petit robot sympathique paraît-il venu de la Lune et posé sur un des promontoires de la crête, nous avons rejoint La Féclaz par un sentier bien pentu mais rapide, avant que le ciel ne nous confirme que la journée était finie.

IMG_4341 IMG_4312

Encore une bonne journée, qui s’est de surcroît conclue avec les délicieux gâteaux de Danièle !

Le Club Alain Sport… et la doline

IMG_4293Ce dimanche 10 mars, Sentiers d’en-Haut a emmené 5 marcheurs du Club Alain Sport à l’assaut du Pas de la Clé, dans le Vercors, au départ de Gève (Autrans). Antoine, Accompagnateur en montagne stagiaire, était avec nous pour observer cette sortie. Une nouvelle fois, la carte et la boussole ont été nos meilleures amies pour guider nos pas sur ce vaste plateau incliné, boisé, et surtout parsemé de micro-reliefs si typiques de ces massifs calcaires. Parmi eux, il y eut un qui sut retenir notre attention : la doline. Parfois de grande taille, l’une de ces dépressions (comprendre un creux lié à la dissolution du calcaire par les eaux de ruissellement) a été notre lieu de pique-nique et il faut dire qu’il fallait la trouver, du moins celle que nous avions choisi de rejoindre et qui était indiquée sur la carte, loin de tout sentier tracé… bref, ce qu’on aime chez Sentiers d’en-Haut !

IMG_4286 IMG_4289 IMG_4290

La météo assez clémente et le groupe motivé nous ont permis d’atteindre la ligne de crête qui domine la vallée de l’Isère et d’où la vue, du haut d’impressionnantes barres rocheuses, est étendue (du moins quand il fait beau). Nous avons ainsi pu arriver au Pas de la Clé, à environ 1500 m d’altitude, après plusieurs heures de crapahut hors traces. Puis, une averse et plusieurs rayons de soleil plus tard, nous avons terminé cette belle rando à Gève et dans son sympathique refuge.

IMG_4284 IMG_4295 IMG_4296

Bravo à toutes et tous, et vivement la prochaine !

 

Virée dans le Jura avec le Club Alain Sport et la SPES

IMG_4277Ce dimanche 3 mars, Sentiers d’en-Haut est allé explorer un beau coin du Jura, grâce à un groupe de 7 personnes bien motivées du Club Alain Sport et de la SPES.

Départ de la petite station de Lajoux, sur un vaste plateau alternant grandes forêts (dont la fameuse Forêt du Massacre) et alpages étendus. Face à la chaîne des Monts Jura, de l’autre côté de la Combe de Mijoux, nous avons effectué -sous le soleil la plupart du temps- une belle boucle avec carte et boussole, faisant notre trace en allant de point en point. Nous avons ainsi atteint un sommet où nous avons mangé, avec une belle vue sur le Mont Blanc. Appelé Crêt de la Vigoureuse, à 1335 m d’altitude, nous avons convenu que ce nom allait bien à notre groupe de marcheuses (plus un marcheur) intrépides.

IMG_4270 IMG_4273 IMG_4278 IMG_4279

Après le repas, poursuite de la balade sur cette crête boisée et vallonnée, puis redescente,  toujours hors traces, comme des trappeurs du Grand Nord, en lisant la carte et la boussole, en observant des traces d’animaux ou les nuages du ciel, et en bavardant de choses et d’autres.

IMG_4276 IMG_4282

Une fois arrivés au car, comme il nous restait du temps avant le départ, il ne nous manquait plus qu’une chose à faire, et de grande importance : aller visiter la fromagerie du coin. Au pays du fromage, il eût été sacrilège de ne pas s’approvisionner, surtout que pour trouver le magasin, il n’y avait nullement besoin de boussole.

Bravo au groupe et j’espère à une prochaine fois !